La lettre du Mouvement UFC-Que Choisir - Février 2021

Si ce message n'est pas lisible dans votre messagerie, affichez-le dans votre navigateur.

UFC-Que Choisir - La lettre du Mouvement
La lettre du Mouvement UFC-Que Choisir - Février 2021 visu
La maladive cupidité de certaines complémentaires santé

La maladive cupidité de certaines complémentaires santé

Trop c'est trop ! Malgré les économies réalisées en raison de la crise et des reports de soins qu'elle a occasionnés, qui n'ont été que partiellement compensées par une taxe temporaire, et loin des promesses de gel des cotisations, les complémentaires santé ont encore augmenté leurs tarifs en 2021… et pas qu'un peu. Notre étude des contrats de 123 organismes dénonce ainsi l'inflation médiane de pas moins de 4,3 % subie par les assurés. Si les dépenses de santé augmentent année après année, et même si ces chiffres incluent l'inflation liée à l'âge, les hausses infligées par certains organismes complémentaires (jusqu'à 8,5 % !) ne sont pas acceptables.

visu
visu

Comme si cela ne suffisait pas, la résiliation à tout moment, obtenue par l'UFC-Que Choisir pour permettre aux consommateurs de pouvoir changer plus simplement pour aller vers des offres compétitives, est freinée par la jungle tarifaire entre organismes, les offres ne se présentant jamais de la même façon ! L'UFC-Que Choisir a donc exhorté le gouvernement d'agir et de prendre une série de mesures pour obliger à l'harmonisation de la présentation des offres. Suite à notre alerte, le gouvernement a ordonné une enquête menaçant d'un rappel à l'ordre et d'éventuelles mesures… Affaire à suivre donc !

► Découvrez notre étude et nos demandes

visu
visu
visu
visu visu
Victoire

SOCIéTéS DE RECOUVREMENT

Stop au harcèlement !

Après avoir épinglé le retour d'une distribution irresponsable des crédits à la consommation, nous avons prolongé le combat en pointant les inadmissibles dérives du marché de recouvrement de créances avec les détestables pratiques des sociétés de recouvrement. De nombreux consommateurs nous ont alertés (+ 15 % de signalements en un an auprès de nos associations locales) sur les agissements de ces acteurs peu scrupuleux (ton menaçant, culpabilisation, chantage à la délation). Les emprunteurs font aussi face à une opacité organisée les empêchant d'accéder aux documents justifiant la créance et même parfois se voient exiger des dettes « fantômes », légalement prescrites ou déjà remboursées ! En plus d'une vidéo de conseils pour faire face à ces sociétés de recouvrement, nous avons appelé les pouvoirs publics à interdire la revente et l'achat des dettes non exigibles, encadrer les sollicitations des sociétés de recouvrement et à imposer aux banques la remise d'un « solde de tout compte » avant la revente du crédit ainsi que l'obligation de proposer des réaménagements de crédit dès le 2ème incident de remboursement.

► Découvrez notre étude accablante sur les sociétés de recouvrement

visu Sociétés de recouvrement : Stop au harcèlement !
visu
visu
visu visu
Combat

Marketing alimentaire
destiné aux enfants

Lettre ouverte à
Madame Barbara Pompili

Alors que vous êtes 100 000 à avoir signé notre pétition demandant d'interdire la pub pour la malbouffe, l'UFC-Que Choisir et d'autres associations ont fait part à la ministre à la Transition écologique, de leur indignation devant l'abandon de la promesse d'encadrer par la Loi la publicité alimentaire à destination des enfants. Notre étude a pourtant montré que cette promotion d'un modèle alimentaire déséquilibré va à l'encontre de toutes les recommandations sanitaires, dans un contexte où l'obésité et le surpoids chez les plus jeunes progressent, avec des conséquences potentiellement graves à l'âge adulte. Il ne s'agit pas de remettre en cause les budgets publicitaires, mais le choix irresponsable des produits promus tel qu'il se manifeste encore et toujours.

► Lire la lettre ouverte

visu Lettre ouverte a Madame Barbara Pompili
visu visu visu
visu

Carton rouge

agriculture

Mauvaise note pour l'Ecoscore !

L'idée d'une étiquette environnementale sur les produits agricoles et alimentaires ne pouvait que séduire pour sa capacité à sensibiliser les consommateurs à l'impact environnemental de leurs achats. Mais le futur « Ecoscore » officiel envisagé repose sur des données incomplètes et risque de participer au Greenwashing plutôt que de le combattre.

En effet, le mode de calcul actuel privilégie les rendements et donc l'agriculture intensive… sans tenir compte de l'impact des pesticides et des antibiotiques sur la santé, les sols, l'air, l'eau, la biodiversité, etc. Une volaille élevée en plein air aurait ainsi une moins bonne note que celle élevée en cage. L'UFC-Que Choisir a donc pressé les pouvoirs publics d'associer plus étroitement les acteurs de la société civile à ce projet, de revoir les indicateurs utilisés et à prendre véritablement en compte la durabilité des pratiques agricoles.

► En savoir plus

Mauvaise note pour l'Ecoscore
visu visu visu
visu Les remboursements Air France redécollent
visu visu
Victoire

crise sanitaire

Les remboursements Air France redécollent

Plusieurs compagnies aériennes ont fait la sourde oreille aux demandes de remboursement, aussi légitimes que légales, des passagers aux vols annulés en raison de la Covid. L'UFC-Que Choisir a donc assigné 20 d'entre elles et participé à une action concertée européenne. Suite à cela et à la reprise du dialogue avec certaines, le ciel se dégage un peu. Air France a mis en place un dispositif de remboursement sous 45 jours des avoirs systématiquement proposés aux passagers via un formulaire dédié. Si votre demande de remboursement date de plusieurs mois, et que vous n'avez pas obtenu de remboursement sous ce délai de 45 jours, faites-nous part de votre témoignage en utilisant le formulaire dédié sur son site.

visu
visu
visu Action de groupe Natixis : accès aux pièces de l'AMF
visu visu
Combat

Action de groupe Natixis

Accès aux pièces de l'AMF

L'action de groupe engagée par notre association, en 2018, contre Natixis Asset Management, connait une étape décisive. Après deux années de bataille, nous allons avoir accès au dossier de l'Autorité des Marchés financiers (AMF) ainsi qu'à la liste des fonds à formule ayant fait l'objet de frais de gestion que nous contestons. Cette action de groupe, qui fait suite à la sanction prononcée par la Commission des sanctions de l'AMF contre l'établissement financier, doit permettre à tous les consommateurs concernés d'obtenir le remboursement de ces différents frais. La bataille judiciaire se poursuit, avec détermination. Si le jugement n'est pas attendu avant de nombreux mois, l'accès aux pièces de l'AMF est néanmoins d'ores et déjà une victoire importante.

visu
visu
visu
visu visu visu visu visu visu
Conso le dise
visu visu visu visu visu visu
visu

5G : la confusion très haut débit

L'UFC-Que Choisir a mis en demeure Bouygues Telecom, Free Mobile et SFR de modifier leurs cartes de couverture 5G et a demandé à Orange d'apporter des précisions techniques sur sa communication. En effet, derrière le terme générique « 5G » se cachent des réalités très contrastées : si certains débits sont très sensiblement supérieurs à ceux de la 4G, d'autres, en revanche peuvent être équivalents, voire inférieurs à cette dernière. Bon nombre d'abonnements 5G étant plus chers, notre Organisation refuse cette confusion savamment entretenue et presse le gouvernement d'agir pour couper court aux miroirs aux alouettes.

► En savoir plus

visu

Nintendo Switch :
le BEUC aux manettes

À la suite de la plainte de l'UFC-Que Choisir contre le géant nippon sur l'obsolescence programmée des manettes de la Nintendo Switch, plusieurs associations européennes ont relayé notre alerte et ont reçu plus de 25 000 témoignages concordants. Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC), dont l'UFC-Que Choisir est membre fondateur, a donc lancé une procédure d'alerte auprès de la Commission européenne et des autorités compétentes. L'objectif est bien de lutter contre les atteintes à la durabilité des équipements en obligeant le fabricant à corriger le défaut de construction à l'origine du problème !

► En savoir plus

visu

Découvrez
tous nos combats
et actions sur www.quechoisir.org

visu

visu

Fioul : Le plein d'économies en 2021

Toujours soucieuse de soulager le pouvoir d'achat des ménages et suite à un bilan très positif en 2020, l'UFC-Que Choisir, via sa filiale SAS Que Choisir, renouvelle en 2021 la campagne « choisir son fioul », avec 2 achats groupés par mois (un vendredi sur deux). En effet, sur les 51 000 inscrits, plus de 14 000 ont passé une commande l'an dernier (+ 30 %), avec à la clé 66 € d'économies en moyenne. Si les nouvelles installations de chaudières au fioul seront interdites à partir de janvier 2022, cette énergie reste bien présente avec près de 4 millions de ménages.

► En savoir plus

 

visu

Aidez-nous
à améliorer
cette lettre !

Répondez à
notre enquête

visu

visu visu visu visu visu visu
visu
visu
Rejoignez-nous
pour défendre
ENSEMBLE
une consommation responsable
visu Facebook Twitter Instagram Youtube Linkedin visu
visu
visu visu
visu
visu
UFC-Que Choisir - Expert, indépendant, militant - Reproduction strictement interdite sans accord.

L'Union Fédérale des Consommateurs - Que Choisir est une association à but non lucratif.
Président et directeur des publications : Alain Bazot - Directeur général délégué : Jérôme Franck
233, boulevard Voltaire - 75011 Paris - Données personnelles - Nous contacter.

Vous recevez ce mail car vous avez accepté de recevoir nos courriels d'information, de mobilisation et de défense du consommateur, la lettre trimestrielle UFC-Que Choisir.
Adresse avec laquelle le consentement a été donné : aymentanaze.news@blogger.com.

Pour ne plus recevoir cette lettre d'information : DÉSINSCRIPTION (GÉRER SES CONSENTEMENTS).
visu

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chris Ramsey can take the heat, but what would relegation for QPR mean for black managers in the Premier League?

The Complete App Toolkit For Your Next Budget Travel Adventure

How a team of innovators overcame the odds to create water from thin air